Souffre-Jour.com
https://www.souffre-jour.com/phpbb2/

{BACKGROUND} L'architecture ésotérique
https://www.souffre-jour.com/phpbb2/viewtopic.php?f=32&t=852
Page 2 sur 2

Auteur:  Lionna [ 22 Sep 2008, 11:23 ]
Sujet du message: 

Ce que tu veisn de décrire dan sles différentes possibilités d'action de l'AE c'est une vestige ni plus ni moins

Auteur:  SuperPampers [ 22 Sep 2008, 13:16 ]
Sujet du message: 

Exact. Parfois je ferrais mieux de me taire :/

Donne-t-on une importance particulière au Sceau de l'Architecte ? Les constructions "rapides" de l'Architecture sont elles permanantes ?

Auteur:  Fred le Farfelin [ 22 Sep 2008, 15:01 ]
Sujet du message: 

SuperPampers a écrit:
Exact. Parfois je ferrais mieu de me taire :/


oui et non...
Il me semble, si j'ai bien compris, que certes, un Vestige est capable de présenter des effets magiques semblables à ceux que cite SuperPampers mais c'est parce que ces bâtiments datent de la Flamboyance, une époque où en matière de magie... tout était possible ! (et on se fiche un peu de savoir comment : c'était l'âge d'or, c'était tout magique partout...) Leur magie les a préservé du temps qui passe et s'est fossilisée sous forme d'Eclat, OK.

Mais l'Architecture Esotérique, en manipulant précisément de l'Eclat (entre autres moyens possibles), peut permettre, en ces âges crépusculaires qui sont ceux du jeu, de créer des effets magiques semblables (même si plus modestes).

Si je synthétise un peu ce qui a été dit, il me semble qu'une forme de magie qualifiée (de nos jours, telle que l'Equerre la pratique) d'Architecture Esotérique pourrait ou devrait avoir deux modalités différentes :

1/ permettre de bâtir des édifices (ou au sens large de manipuler la matière non pas brute comme une motte d'argile qu'on bricole magiquement par la Cyse mais pour faire quelque chose de "construit") que les lois normales de la physique ne devrait pas permettre de construire (en l'état actuel de la science harmondienne). Ex. : un plancher de verre qui ne se brise pas sous votre poids ; un bâtiment en porte-à-faux au dessus du vide qui ne "devrait pas tenir" ; une utilisation de matériaux trop fragiles pour permettre, normalement, l'usage qu'on en fait ; etc.
Bref :
Tibeon a écrit:
les éléments ésotériques apportés à la construction n'auraient pas à être "réalisables" par l'architecture classique, par exemple, la mise en place d'une passerelle suspendue entre deux tours...
mais l'Architecture Esotérique comme pratique magique permet de construire des bâtiments ou des choses normalement "impossibles".

2/ bâtir ou construire selon certaines "règles magiques" (harmonie des formes, choix judicieux des matériaux, position stratégique de l'Eclat ici ou là... ou que sait-je ?) des trucs qui, du coup, produisent eux-mêmes des effets magiques. Ex. : une pièce construite selon des règles de l'Architecture Esotérique qui reste toute l'année à 19°C ; ou qui disparait et réapparait sur commande ; ou qui facilite un certain type d'activité ; une fontaine qui crée de l'eau pure ou un puits qui fait disparaitre les eaux usées ; etc. Bref : n'importe quel architecte aurait pu construire ce bâtiment, mais grâce à l'Architecture Esotérique il provoque des choses "impossibles".

Il me semble que ces deux types d'effets magiques sont très différents, tout en relevant tous les deux de l'architecture ésotérique.

Auteur:  Lionna [ 22 Sep 2008, 18:16 ]
Sujet du message: 

Effectivement , l'architecture ésotérique permet de faire des bâtiments qui ont des pouvoirs tels les vestiges mais en moindre mesure

Auteur:  SuperPampers [ 03 Déc 2008, 19:01 ]
Sujet du message: 

Hum Hum, cet aprèm en cours de grammaire, mon esprit a vagabondé... :roll:
Du coup, j'ai repensé à ce topic.
Plutot que de faire de l'Architecture Esoterique un Art à part entière, ne peut on pas chercher du côté de la Conjuration ? Ou d'un hybride mélant la Conjuration ?

Par exemple :
Pour faire apparaître une porte ou un pont, ne peut on pas conjurer un démon "porte" ou "pont" ?
Ce seraient des démons très spécifiques, issus d'un certains Haut Diable en relation avec l'Equerre. Une sorte de concurent à Belphégor pour la main mise sur les nains. Voire un Art qui s'est corrompu, métamorphosé au contact de la Ténèbre... Ce qui ajouterait un piment supplémentaire a une simple invocation.

Cette perspective à le mérite d'ancrer ces effets dans l'une des branches connues de l'Equerre : l'Art sombre.

Auteur:  morock [ 04 Déc 2008, 19:30 ]
Sujet du message: 

SuperPampers a écrit:
Voire un Art qui s'est corrompu, métamorphosé au contact de la Ténèbre... Ce qui ajouterait un piment supplémentaire a une simple invocation.

Cette perspective à le mérite d'ancrer ces effets dans l'une des branches connues de l'Equerre : l'Art sombre.


très intéressant (et à developper)... mais ça me semble plutôt être une "perversion" de l'Architecture Esotérique plutôt qu'une facette de celle-ci.
l'AE -du fait même de la nature des nains à leur création- est à mon avis, un savoir qui se situe sur la frontière entre la science et la magie... voire simplement une utilisation (empirique ? innée ?) poussée à l'extrème des "lois de la physiques harmondienne" (donc flirtant avec la magie des Muses par l'intermédiaire de la Dame de l'Hiver -cf Codex des Nains, passage sur la genèse du peuple nain). Pour résumé, l'Architecture Esotérique ne fait pas l'impossible mais l'improbable...
...en fait, le "démon pont" serait la solution de facilité (par rapport à l'AE) pour un pratiquant de l'Art Sombre. :wink:

Page 2 sur 2 Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/