Souffre-Jour.com
https://www.souffre-jour.com/phpbb2/

{SORCELLERIE} Descriptions de l'encrage de l'Art Sombre
https://www.souffre-jour.com/phpbb2/viewtopic.php?f=32&t=839
Page 1 sur 1

Auteur:  Yah Pong [ 09 Août 2008, 22:29 ]
Sujet du message:  {SORCELLERIE} Descriptions de l'encrage de l'Art Sombre

Bon, c'est vrai que c'est un peu bizare pour Yah Pong de demandé cela, mais vous savez quand on a vécu aussi longtemps que lui, on a des fois quelques petits trous de mémoire. (J'ai rien trouvé de mieux pour excusé le pauvre Yah Pong ^^ )

Bon alors, Comment voyez-vous l'encrage de l'Art sombre?
Parce que je n'arrive pas très bien à visualiser cette étape, et malheureusement les descriptions ne sont pas exaustives. Les seules que j'ai pu trouver sont plus ou moins celle si : " tracé le contour des ombres créées par les étincelles du danseur".
Alors c'est peut etre moi mais j'ai vraimement du mal à comprendre cela. Pour moi lors d'une danse, il y a un nombre d'eticelles assez important ce qui créerait une infinités d'ombre. Bref voila ce qui me torture l'esprit, si vous pouviez eclairez ma flamme je vous en serait reconnaissant. :?:

Merci d'avance.

Auteur:  Fayn le farfadet [ 10 Août 2008, 12:54 ]
Sujet du message: 

Personnellement j'imagine que le sorcier trace à l'encre les contours de l'ombre du danseur pendant sa danse. Là ou les étincelles interviennent c'est qu'elles assurent une certaine persistance de l'ombre du danseur.
Voilà comment je vois la chose.

Fayn le farfadet

Auteur:  Yah Pong [ 11 Août 2008, 11:19 ]
Sujet du message: 

Ouais j'aime bien ta vision. Je vois bien les formes de danseur, torturés par des mains expertes, peintes dans différentes positions toutes plus atroce les unes que les autres, arrf Yah prend le dessus, il faut que je me calme ^^.
Merci pour l'avis. Et les autres vous voyez sa comment ?

Auteur:  SuperPampers [ 11 Août 2008, 19:47 ]
Sujet du message: 

N'est-il pas dit dans les Organisation que l'Art Sombre s'effectue autrement ? Yah Pong lui même, je crois me souvenir, explique qu'il projette de l'encre de Conjuration sur une surface (imaginons le sol) et oblige son danseur à en suivre le tracé, l'obligeant ainsi à créer des figures impossibles, dont les étincelles se mélangent à l'encre.

Pour ma part, je considere l'Art Sombre comme une pratique expérimentale, à savoir, que chaque Sorcier dispose donc de sa propre méthode.
Par exemple, l'un de mes Sorciers torturait son danseur avec de l'Encre de Conjuration, vu que celle ci est corrosive ; ce qui faisait jaillir de ses étincelles de douleur des formes ténébreuses (un peu comme els démon dans les Chroniques des Crepusculaires (et non comme dans Abyme) (voir le passage dans l'Etincelle lors de la venue de Orchal)

Auteur:  Alraune [ 11 Août 2008, 22:47 ]
Sujet du message: 

Notre fieffé farfadet a écrit:
Personnellement j'imagine que le sorcier trace à l'encre les contours de l'ombre du danseur pendant sa danse. Là ou les étincelles interviennent c'est qu'elles assurent une certaine persistance de l'ombre du danseur.
Voilà comment je vois la chose.



C'est effectivement comme ça que ça été décrit dans la gamme je crois, mais je trouve que c'est assez irréaliste : sous l'effet de la danse, l'ombre bouge. je mes au défis quiconque de tracer les contours de l'ombre d'un danseur en mouvement...

Personnellement, j'ai adapté la chose ainsi : le sorcier trace les contours d'une ombre choisie et le danseur suit de près le pinceau sur tout le pourtour de la ligne d'encre en virvoletant. Les étincelles se déposent au fur et à mesure sur l'encre à démons, ce qui influence la "conjuration" du sortilège.
Quand la contour de l'ombre est terminé, le danseur fait son dernier pas et quitte presque en même temps que le pinceau, la ligne d'encre, et le sort se déclenche. L'ombre "mute,", se déforme, et produit l'effet commandé par la danse, sous forme de Ténèbre.

L'aspect obscurantiste de la pratique est que dansant sur de l'encre de conjuration, le danseur se brule violemment les pieds et ses bonds sont marqués par la douleur, comme quelqu'un marchand sur des braises. Bien sur plus on se sert d'encres puissantes, plus les effets sur le danseur sont douloureux, voir... fatales avec de l'encre noire.

Auteur:  SuperPampers [ 11 Août 2008, 22:56 ]
Sujet du message: 

Je viens de retrouver la description de l'Art Sombre dans les Organisations. Elle se trouve dans l'encadré page 93.
On voit directement ici que les avis divergent :
"Il est clair pour tout le monde ici que la Sorcellerie n'est pas l'encrage du contour de la Danse de notre compagnon favori."
"De la main gauche, tenez votre pinceau encré et jetez l'encre de façon appropriée et dans le même mouvement de la main droite suppliciez votre Danseur. Il doit suivre les traces."

Le problème vient du verbe "jeter" je trouve. Il est vrai que la version d'Alraune à le mérite d'être plus claire ^_^

Cela dit, je préfère rester vague. L'Art Sombre étant l'Art de méler la Danse et Les Encres, pourquoi la réduire à une seule methode ?

Auteur:  Morgoth Le Sombre [ 12 Août 2008, 10:24 ]
Sujet du message: 

Pour moi il s'agit tout de même de sorcellerie, un Art qui se rapproche de l'Obscurantisme, mais en plus sadique et perverti (c'est possible ?) puisqu'il y associe l'usage de la Ténèbre. Aucun égard pour le pauvre danseur donc, et je vois plutôt le Sorcier encrer une ombre à l'aide de son danseur trempé sans ménagement dans l'encre et s'en servant comme d'un pinceau en poils de martre n°7. Ca peut faire un peu cartoon, mais hé, on parle de sorcier là, quelqu'un de très très très très très méchant.

Auteur:  Yah Pong [ 20 Août 2008, 23:30 ]
Sujet du message: 

Je suis assez d'accord pour ne pas réduire la sorcellerie a une seule méthode, Néanmoins tous vos avis m'intéressent beaucoup, ça me donne de l'inspiration pour mes PNJs du Cercle. J'aime assez ta vision Morgoth, original et a mon avis assez intéressant à exploiter dans un scénario ( tout a fait choquant pour un joueur, ça peut produire un bon effet ^^).

Auteur:  Equinoxe Coeurébène [ 27 Sep 2008, 12:50 ]
Sujet du message: 

Citer:
Cela dit, je préfère rester vague. L'Art Sombre étant l'Art de mêler la Danse et Les Encres, pourquoi la réduire à une seule méthode ?


En effet, je suis parfaitement d'accord avec cela, mon Sorcier ne s'arrête pas à une seule méthode : soit comme il a été dit, j'utilise le côté corrupteur et corrosif des Encres pour torturer mon danseur, soit, j'enduis les bras et les jambes de celui ci et sur une surface quelconque, je m'emploierai à torturer mon charmant petit compagnon avec des aiguilles (vive la connaissance des danseurs et la médecine, spé acuponcture) afin qu'en se débattant, il projette, dessine sur la surface, des arabesques somme toute torturée, créant ainsi la magie, mmmmh, absolument délicieux comme mes victimes se tordent de douleurs et d'afflictions ^^

Auteur:  Dudric [ 27 Sep 2008, 17:41 ]
Sujet du message: 

Bienvenue, Equinoxe !
Permets-moi de t'inviter à te présenter Au coin du feu, tu verras, l'accueil est chaleureux.

Et que les ombres du Ténarbre te soient douces....

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/