slagg

Nous sommes actuellement le 03 Août 2021, 03:18

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 1 sur 3
 [ 31 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant

[EG ONLY] Animal enchanté : Felorn


Auteur Message
MessagePublié: 28 Août 2007, 16:54 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Yep !

Je travaille sur la réunion de textes existant sur Lorgol ou s'y référant. J'en écris aussi d'autres, ce sont eux que je vais vous soumette dans ce topic. N'hésitez pas à me les commentez, corriger.

Je commence avec le Felorn, animal enchanté que j'avais initialement prévu pour ma campagne stancienne mais que je préfère lié au guide lorgolien.

Citer:
Felorn
Origine
Ne pouvant se résoudre à voir disparaître de l'Harmonde l'une des excellences qu'elle chérissait, Stance voulut en imprégner une race animale pour l'enchanter. Elle offrit alors une plume de Simurgh (cf. Le Violon de l'Automne p.106) sur laquelle elle avait soufflé à plusieurs Maestres. Elle promit à celui qui se révèlerait être le plus rapide pour trouver une mère porteuse, que les enfants qui en naîtraient seraient enchantés et bénis par elles. Tous les Maestres venus au rendez-vous se précipitèrent chercher, parmi les leurs, la mère idéale ou à défaut la plus proche d'eux. Cependant ce sont les félins qui remportèrent étrangement la course. En effet, le Tzar des félins, d'un naturel flegmatique et ayant eu repas peu de temps avant le rendez-vous, envoya son subalterne le plus insignifiant de son règne. Chacun ayant montré des crocs et des griffes pour que la tâche revienne au plus faible. Bref c'est le représentant des chats de rue, celui qui bientôt père n'osait broncher de peur de représailles contres ses enfants, qui s'y rendit. Lorsque le défi fut proposé, il ne mit pas longtemps à chercher pour trouver la dite portée, c'est auprès de sa compagne qu'il se rendit pour se servir de la plume. Une magnifique portée de chatons aux ailes de chair et de fourrure cuivrée naquit, empreint d'une once des pouvoirs de leur marraine la Muse. Il s'est avéré que dans l'accouplement d'un chat et d'un felorn, les enfants apparaissent tous enchantés. Seulement un felorn a bien souvent bien trop d'orgueil pour s'abaisser à prendre un partenaire aussi insignifiant.
Apparence
En tout point semblable à des chats domestiques dans leur partie féline, ils possèdent en plus d'une grâce exacerbée, une paire d'ailes de fourrure aux reflets roux orangé. Le phénomène harmonique lié est un ralentissement du temps qui conduit l'entourage à vivre plus lentement que le reste du monde mais aussi plus longtemps.
Habitat
Rares sont les enfants bénis des Muses à ne pas se trouver dans des lieux où la nature règne en maître et exprime la magnificence de leur œuvre. Les felorns sont de cela, A la manière des chats, ils aiment la compagnie des humains et humanoïdes avec une préférence pour les érudits qui possèdent de multiples ouvrages d'histoires et de légendes pour peupler leur longs sommeil de milles rêveries qui viennent de ces lits d'appoint et de l'usage involontaire et automatique de l'œuvre Sommeil éducatif. Les felorns que l'on peut rencontrer à Lorgol, peuplent les rayonnages immenses du Hall du Savoir. Ils sont nourris, particulièrement bien car apprécié pour la protection contre le temps qu'ils apportent aux livres par leur effet harmonique.
Mœurs
Flegmatique, il a tendance à se mouvoir lentement et avec le moins de gestes possibles. Pourtant en cas de danger sa très grande agilité couplée à ses ailes et à son don de prévoyance en fait une cible insaisissable. Sa fainéantise cependant n'atteint pas sa langue, bavard comme une pie, c'est là sans doute le seul défaut que leur reconnaissent les bibliothécaires. De plus, en tant qu'animal ils ne peuvent normalement s'exprimer. C'est par leur maîtrise de la Geste et de l'œuvre Langue morte qu'ils parviennent à s'adresser aux hommes et saisonins. Leur frustration est immense lorsque bon nombre d'entre eux ne sont en mesure de les comprendre. Ayant besoin d'érudit pour dialoguer, leur affinité pour les bibliothèques s'en trouve renforcée.
Drame
L'enchantement qui transforma les Felorns amena beaucoup de jalousie parmi les races ayant répondu à l'appel de Stance. Au sein des félins, une véritable discorde naquit suite à cela. Si les felorns sont d'une nature casanière et ont une préférence pour la compagnie humaine et saisonine plutôt qu'animale, l'envie des autres y est sans doute pour quelque chose.
L'animal est prisé des fées noires, elles voient en lui un parfait compagnon pour celles qui ne pratique pas l'Emprise, une aide préciseuse pour des recherches encyclopédiques ou harmonique s'il s'agit de poèsie. Parfois, certaines les étudient de près, tentant même des expériences mortelles, pour voir si leur pouvoir d'absorption des connaissances ne pourrait être compatibles avec leurs Mémoires.
Fiche
Ecrin : 9 (les plumes des ailes)
Les caractéristiques sont les mêmes que celles d'un chat aussi reporté vous à celles en fin des Cahier Gris p.145 pour les obtenir.
Caractéristiques :
RES 3, FOR 2, AGI 12, PER 11
MEL 7, EMP -, ART –
TAI -2, MV +4, BD -4
PdV ?? ,SBG ??, SBC ??
Compétences
Arme : griffes 3, Discrétion 7, Escalade 8, Vigilance 8, Harmonie 9
POT Art magique (Geste) 18
Le felorn est capable, en miaulant, d'exécuter des Œuvres équivalentes aux effets de la Geste jusqu'à un seuil de 18.
Note : En tant que descendant de la race des chats, ils doivent obéissance au Maestre-chat Figaro de Karabas, cependant celui-ci se verrait avoir plus de difficulté avec eux, et aurait une augmentation du seuil pour ses pouvoirs et actions sociales de -5.


Dernière édition par ShamZam le 10 Oct 2007, 13:56, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Août 2007, 09:54 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Oct 2006, 00:10
Messages: 177
Jolie création !

J'aime bien le principe de geste animale par le miaulement, ça ouvre des pistes intéressantes sur les arts magiques involontaires, spontannés ou naturels ...

Songe


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Août 2007, 10:03 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Merci !

Ce n'est qu'après relecture sur le topic que je m'aperçois des fautes d'expression et de construction de phrases que j'ai fait. Je corrigerai plus tard.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 15 Sep 2007, 00:49 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Avr 2007, 16:25
Messages: 217
Localisation: Lille
Axelap a écrit:
Je commence avec le Felorn, animal enchanté que j'avais initialement prévu pour ma campagne stancienne mais que je préfère lié au guide lorgolien.


Salut, la bestiole est sympa, ce serait juste plus correct de mentionner quelque part que le félorn est une création originale de Denis Gerfaud qu'on trouve dans Rêve de Dragon.
Y'a pas de soucis à adapter pour Agone des trucs de Rêve de Dragon, au contraire : il m'a toujours semblé qu'il y avait une certaine parenté d'esprit entre RDD et Agone (la qualité, peut-être, tout simplement ? ;-) ) C'est juste que c'est tout aussi bien de rendre à Gerfaud ce qui est à César, une petite mention de la source d'inspiration quelque part serait la bienvenue.
(mais mille excuses si cette mention est déjà quelque part dans le texte mais que je l'ai juste loupé)

à+
Fred le Farfelin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 15 Sep 2007, 03:14 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Désolé mais de ce que j'ai trouvé la création :"felorn = chat-ailé" n'avait rien d'original et était une créature de légende au même titre que griffon, dragon, etc.
De plus sinon le nom, il n'y a je crois qu'il n'y a pas de ressemblance avec le felorn de RDD si ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 15 Sep 2007, 14:43 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Avr 2007, 16:25
Messages: 217
Localisation: Lille
Axelap a écrit:
Désolé mais de ce que j'ai trouvé la création :"felorn = chat-ailé" n'avait rien d'original et était une créature de légende au même titre que griffon, dragon, etc.

Bin... non, à ma connaissance le felorn n'est pas une créature mythologique ou folklorique au même titre qu'un griffon ou une sirène. Je n'ai jamais croisé ce nom ailleurs que dans Rêve de Dragon. (et, pour faire moderne même si ça ne prouve rien, toutes les occurrences trouvées par google pour "felorn" ou "félorn" se rapportent à RDD)
...mais je peux me tromper, si tu as une référence à me proposer pour corriger mon erreur, je suis preneur et je retire tout ce que j'ai dit.

Axelap a écrit:
De plus sinon le nom, il n'y a je crois qu'il n'y a pas de ressemblance avec le felorn de RDD si ?

En tout cas ma remarque n'avait nullement pour but de te soupçonner de "vil plagiat" ou de mettre en doute ta bonne foi, hein ! D'ailleurs ta description n'est effectivement pas un décalque du félorn de RDD : tu le réinventes pour Agone et y'a pas de problème là-dessus. C'est juste que (sauf erreur, donc) il me semble que le félorn n'est pas une créature mythologique classique et que ça ne coute rien d'ajouter une petite ligne à ta description pour citer ta source d'inspiration s'il s'agit bien de RDD. Pas de quoi entrer dans une polémique. :-)

Et puis faire un peu de pub pour RDD en passant c'est plutôt sympa, vu la qualité de ce jeu, non ? :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 15 Sep 2007, 15:00 
Hors-ligne
Carmin
Carmin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Mai 2007, 16:45
Messages: 210
Localisation: dans mes bouquins
Fred le Farfelin a écrit:
Bin... non, à ma connaissance le felorn n'est pas une créature mythologique ou folklorique au même titre qu'un griffon ou une sirène. Je n'ai jamais croisé ce nom ailleurs que dans Rêve de Dragon.


...j'ai rien trouvé dans mes bouquins de mythologies et de mythes & légendes, j'ai rien trouvé non plus sous le nom de Félorn / Felorn, ni même de chats ailés (et pourtant y'en a des bestioles ailées :lol: )... et RDD était un jeu spécial mais sympa.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 15 Sep 2007, 17:39 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Août 2006, 16:31
Messages: 507
Localisation: PampersTown
Euh il doit y'en avoir des chats ailé egyptiens, non? Dans les Terres d'Ambremer, y'en a en tout cas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 15 Sep 2007, 23:46 
Hors-ligne
Carmin
Carmin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Mai 2007, 16:45
Messages: 210
Localisation: dans mes bouquins
...je n'ai rein trouvé à ce sujet... et dans le numéro de Mai-Juin 2007 d'Histoire Antique, il y a un très bon dossier sur les animaux divinisé en Egypte, dony un article spécialement consacré au chat, et il n'est fait nulle mention d'un chat aîlé; ni dans les légendes, ni dans la statuaire, très riche de l'Egypte Antique. Pourtant vu l'importance du culte du chat dans cet empire (déesses Bastet et Shekmet) et des nombreux sanctuaires qui lui avaient été consacré à cette époque, je pense que la représentation du chat ailé aurait fait l'objet de commentaires. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Sep 2007, 23:38 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
SuperPampers a écrit:
Euh il doit y'en avoir des chats ailé egyptiens, non? Dans les Terres d'Ambremer, y'en a en tout cas.

Là par contre c'est de la vraie source d'inspiration pour cette créature !!!
Faudra que je pense donc à mettre un petit clin d'oeil à ces deux oeuvres alors !

@Fred : je n'avais pas mal pris le message, je voulais insister sur le fait que je me défendait de pomper sur RDD. Après si le nom vient de là à l'origine...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Sep 2007, 09:50 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006, 16:08
Messages: 961
Peut être faut il chercher dans la mythologie nordique car il y a des chats ailés dans Thorgal.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Nov 2007, 17:59 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Est-ce qu'à la manière des sorts et oeuvres, il serait possible de débattre sur cette création pour éventuellement la valider ? Si oui je m'attèlerait à proposer des caractéristiques (sauf si quelqu'un se sent de le faire : je n'utilise pas le système d'agone perso) et à ajouter des nota bene concernant le concept et le nom pour les inspirations.
Par extension est-ce que celà peut-être adopté pour d'autres créations comme le Simurgh, les corbeaux, la Maestre-Chouette, les chouettes effraies, etc.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Nov 2007, 13:20 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ

Inscription: 28 Mars 2004, 21:21
Messages: 709
Localisation: Pont-aux-Cendres, Ardegrif, Urguemand
Tout à fait, et ta créature peut, si la grande Lionna (avec son boa et son chinchilla, grande amatrice de bestioles donc...), même fournir un bon sujet d'article en addenda du SJ1... A méditer, mais oui, il est dommage que trop de ces créations finissent enterrés au fond de forum.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Nov 2007, 16:20 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Citer:
FELORN
Origine
Ne pouvant se résoudre à voir disparaître de l'Harmonde l'une des excellences qu'elle chérissait, Stance voulut en imprégner une race animale pour l'enchanter. Elle offrit alors des plumes de Simurgh (cf. Le Violon de l'Automne p.106) sur lesquelles elle avait soufflé à plusieurs Maestres. Elle promit, à celui qui se révèlerait être le plus rapide pour trouver une mère porteuse, que les enfants qui en naîtraient seraient enchantés et bénis par elle. Tous les Maestres venus au rendez-vous se précipitèrent chercher, parmi les leurs, la mère idéale ou à défaut la plus proche d'eux. Etrangement, ce sont les félins qui remportèrent la course. En effet, le Tzar des félins, d'un naturel flegmatique et ayant eu repas peu de temps avant le rendez-vous, envoya son subalterne le plus insignifiant de son règne. Chacun ayant montré des crocs et des griffes pour que la tâche revienne au plus faible. Suite à une succession de délégation, la tâche échoua au final au représentant des chats domestiques, celui qui bientôt père n'osa broncher de peur de représailles contres ses enfants. Lorsque le défi fut proposé, il ne mit pas longtemps à chercher pour trouver la dite portée, c'est en effet auprès de sa compagne qu'il se rendit pour se servir de la plume. Une magnifique portée de chatons aux ailes de chair et de fourrure cuivrée naquit, empreint d'une once des pouvoirs de leur marraine la Muse. Il s'est avéré que dans l'accouplement d'un chat et d'un felorn, les enfants apparaissent tous enchantés. Seulement un felorn a bien souvent bien trop d'orgueil pour s'abaisser à prendre un partenaire aussi insignifiant.

Apparence
En tout point semblable à des chats domestiques dans leur partie féline, ils possèdent en plus d'une grâce exacerbée, une paire d'ailes de fourrure aux reflets roux orangé. Le phénomène harmonique lié est un ralentissement du temps qui conduit l'entourage à vivre plus lentement que le reste du monde mais aussi plus longtemps.

Habitat
Rares sont les enfants bénis des Muses à ne pas se trouver dans des lieux où la nature règne en maître et exprime la magnificence de leur œuvre. Les felorns sont de cela, A la manière des chats, ils aiment la compagnie des humains et humanoïdes avec une préférence pour les érudits qui possèdent de multiples ouvrages d'histoires et de légendes pour peupler leur longs sommeil de milles rêveries qui viennent de ces lits d'appoint et de l'usage involontaire et automatique de l'œuvre Sommeil éducatif. Les felorns que l'on peut rencontrer à Lorgol, peuplent les rayonnages immenses du Hall du Savoir. Ils sont nourris, particulièrement bien car apprécié pour la protection contre le temps qu'ils apportent aux livres par leur effet harmonique.

Mœurs
Flegmatique, il a tendance à se mouvoir lentement et avec le moins de gestes possibles. Pourtant en cas de danger sa très grande agilité couplée à ses ailes et à son don de prévoyance en fait une cible insaisissable. Sa fainéantise cependant n'atteint pas sa langue, bavard comme une pie, c'est là sans doute le seul défaut que leur reconnaissent les bibliothécaires. De plus, en tant qu'animal ils ne peuvent normalement s'exprimer. C'est par leur maîtrise de la Geste et de l'œuvre Langue morte qu'ils parviennent à s'adresser aux hommes et saisonins. Leur frustration est immense lorsque bon nombre d'entre eux ne sont en mesure de les comprendre. Ayant besoin d'érudit pour dialoguer, leur affinité pour les bibliothèques s'en trouve renforcée.

Drame
L'enchantement qui transforma les felorns amena beaucoup de jalousie parmi les races ayant répondu à l'appel de Stance. Au sein des félins, une véritable discorde naquit suite à cela. Si les felorns sont d'une nature casanière et ont une préférence pour la compagnie humaine et saisonine plutôt qu'animale, l'envie des autres y est sans doute pour quelque chose.
L'animal est prisé des fées noires, elles voient en lui un parfait compagnon pour celles qui ne pratique pas l'Emprise, une aide précieuse pour des recherches encyclopédiques ou harmonique s'il s'agit de poésie. Parfois, certaines les étudient de près, tentant même des expériences mortelles, pour voir si leur pouvoir d'absorption des connaissances ne pourrait être compatibles avec leurs Mémoires.

Fiche
Ecrin : 9 (les plumes des ailes)

TAI : -2
MV : 4 (au sol)/9 (en vol)

Caractéristiques
RES 3, FOR 2, AGI 12, PER 11
CHA : 7, CRE : 7
Caractéristiques secondaires
ART 7, MEL 8, PdV 20, SBG 6, SBC 10, BD -4

Compétences
Epreuves : Arme : griffes 3, Escalade 8, Vigilance 8
Maraude : Discrétion 7
Occulte : Harmonie 9

Combat
Initiative : 23, griffes 24
Attaque au contact : griffes 10
Esquive : 20
Défense à distance :


ARMES
Arme Init. Att. Déf. Dom+BD TAI
Griffes +1 -1 - +1/T -


Arts magiques
ART : 7
POT Geste : 18
Le felorn est capable, en miaulant, d'exécuter des Œuvres équivalentes aux effets de la Geste jusqu'à un seuil de 18.
NB : En tant que descendant de la race des chats, ils doivent obéissance au Maestre-Chat Figaro de Karabas, cependant celui-ci se verrait avoir plus de difficulté avec eux, et aurait une augmentation du seuil pour ses pouvoirs et actions sociales de -5. Ce malus est du à l'enchantement de la race qui déroute la loyauté au Maestre vers celle les Muses. Si la Dame ailée était encore vivante, elle se verrait affublé du même malus pour en appeler aux cygnes.

Cette création est librement inspirée des chat-ailés de l'œuvre Les Enchantement d'Ambremer de Pierre Pevel et prend le même nom que les créatures mystérieuses du jeu de rôle Rêve de Dragon.


_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Nov 2007, 16:32 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006, 16:08
Messages: 961
C'est très bien. Je pense juste que tu devrais relire un peu pour l'orthographe (j'ai vu quelques fautes). Sinon sur le fond, pas de prob.

Une simple question : le Simurgh a disparu avant la Flamboyance ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 1 sur 3
 [ 31 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron