slagg

Nous sommes actuellement le 23 Juin 2021, 05:32

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 4
 [ 52 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

[EG ONLY] Excellence : Simurgh


Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 22 Nov 2007, 17:51 
Hors-ligne
Carmin
Carmin

Inscription: 05 Nov 2007, 01:36
Messages: 212
Localisation: Chateauneuf le rouge
tu pourra posté la version final du Simurgh quand tu l'auras, comme tul 'as fait pour le félorn ?

en tout cas joli boulo.

_________________
J'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, nananananèreuuuuhhhh !!!!
J'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, nananananèreuuuuhhhh !!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 22 Nov 2007, 20:38 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
C'est prévu. Avec Alraune on en a discuté en dehors. ça a plutôt bien donné je dois dire mais il me reste à le formaliser à la bonne sauce, ce qui ne m'apparait pas simple, d'où la latence.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Nov 2007, 08:51 
Hors-ligne
L'Ombre
L'Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Sep 2004, 20:34
Messages: 2378
Localisation: Agen
saelia a écrit:
tu pourra posté la version final du Simurgh quand tu l'auras, comme tul 'as fait pour le félorn ?

en tout cas joli boulo.


Pas obligé, il sera maquetté et mit en ligne..

_________________
T'as peur dans le noir??


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Nov 2007, 18:04 
Hors-ligne
Carmin
Carmin

Inscription: 05 Nov 2007, 01:36
Messages: 212
Localisation: Chateauneuf le rouge
ok lionna, ne me fouette pas ;)

_________________
J'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, nananananèreuuuuhhhh !!!!
J'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, nananananèreuuuuhhhh !!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Nov 2007, 22:10 
Hors-ligne
Carmin
Carmin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Mai 2007, 16:45
Messages: 210
Localisation: dans mes bouquins
saelia a écrit:
ok lionna, ne me fouette pas ;)


...pas la peine de pleurnicher, tu prendras tes coups comme tout le monde :lol: :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Nov 2007, 23:40 
Hors-ligne
Carmin
Carmin

Inscription: 05 Nov 2007, 01:36
Messages: 212
Localisation: Chateauneuf le rouge
:D bon ca va ca va

_________________
J'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, nananananèreuuuuhhhh !!!!
J'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, j'ai joué le médusaure, nananananèreuuuuhhhh !!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Nov 2007, 13:30 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
N'étant pas très sur de mon affaire je le reposte :
Citer:
Simurgh

Cf. Le Violon de l'Automne, p.106 a écrit:
Les deux mois manquants ne disparurent pas mais fusionnèrent avec le mois du dragon. De la même façon, certains chimères et simurghs fusionnèrent avec des dragons plutôt que de sombrer dans l'oubli. Voici ce dont les sages se souviennent de ces créatures éteintes.

Le simurgh était une noble créature issue de ce qui est aujourd'hui le désert keshite. Cet oiseau de proie gigantesque était dit posséder toute la sagesse des Muses et pouvoir répondre à toute question. Nombre de sages des Empires Flamboyants entamèrent un jour une quête pour demander conseil à la créature. On dit que la dernière personne à avoir demandé le conseil d'un simurgh fut l'Ardent et que, suite à la destruction de la plupart de leurs Perfections par le Feu des Origines, les simurghs choisirent de se taire à jamais.


Apparence
De grande taille, les simurghs étaient pareils aux oiseaux de proie nocturnes. Ils pouvaient transporter en leurs serres, chameaux et elwals. Grands flegmatiques, leurs gestes étaient calculés et jamais une chasse ne dura plus que le temps d'avoir faim. La rapidité en faisait des prédateurs redoutables, paradoxalement appréciés du fait de leur respect marqué pour leurs proies : elles étaient achevées avant qu'elles ne se rendent compte d'avoir été choisie comme repas.
De loin, un observateur trop rapide ne voyait qu'une grande chouette, au plumage virant du blanc au noir. Si plus d'attention était portée, il s'apercevait que les plumes blanches étaient veinées de noires, et s'il s'approchait encore il lui semblait qu'une petite main ai couché de nombreux écrits. La légende suggère qu'il s'agissait de l'histoire de l'Harmonde. En vérité Eminence, nous avons percé ce secret. Il s'agissait bien là de lettres et de mots, mais point l'histoire de notre monde, seulement celle de l'Excellence. Ainsi, on pouvait reconnaître les jeunes des plus anciens, à l'éclatante blancheur de leur parure. Comme vous le comprenez, le simurgh fut de tout temps auréolé de mystère, il a notamment intrigué peintres et poètes. Beaucoup s'essayèrent à en capturer pour en récupérer des plumes et en extraire une teinte ou un savoir, cependant aucun n'y parvint. L'ironie est telle que leur demander simplement une plume, d'une vive voix polie, aurait pourtant suffit pour que cette créature la leur offre, quand bien même cette perte les auraient prélevés des souvenirs liés. Les simurghs étaient ainsi, pacifiques et généreux.

Habitat
Nocturnes comme les oiseaux de proie auxquels ils ressemblaient, les simurghs aimaient à se trouver refuge pour le jour, un lieu baigné de la magie des Muses, à l'abri du soleil. La nuit, on avait plus de chance d'en voir un si l'on regardait haut dans les branches des Arbres-à-Lettres qu'ils affectionnaient. Toujours, ils furent des animaux à chercher la fraîcheur, qu'elle vienne de la nuit ou d'un cours d'eau. La plupart pouvaient d'ailleurs se rencontrer dans ce qui devint la Vallée des poètes où les Eaux Chantantes, ensemble de rivières convergentes, serpentaient dans une forêt d'Arbres-à-Lettres.
De nos jours, en Harmonde, les Simurgh n'ont pas totalement disparu. Lorsque l'automne se réduisit à un mois, la perte des deux autres mois sonna le glas des Excellences qui leur étaient liées. Ni la mort ni l'Oubli ne les touchèrent aussi radicalement que peuvent le certifier les plus empressés d'entre nous, néanmoins les immortelles vies des simurghs, soumises à des cycles, en furent condamnées. Lorsque vint l'heure d'être aussi noir que la nuit, il s'évaporèrent dans un dernier souffle, qui jamais plu ne redonna corps au moindre oiseau. Les mots du vent se perdirent dans l'Oubli automnal ou bien s'enroulèrent autour de corps de dragons qu'ils modifièrent, transformant partiellement la créature en ce qui deviendrait un basilic (cf. Le Violon de l'Automne, p.106). On pense qu'en dehors de la Vallée des poètes, seule une poignée volerait encore dans les cieux des royaumes de leurs sombres ailes.

Moeurs
Excellence très douce et compréhensive en dehors de la chasse et des serpents (animosité farouche qu'on ne s'explique guère encore), ces oiseaux étaient très appréciés pour leurs conseils avisés. Les Muses avaient confié à leur enfant leur sagesse mais aussi l'objectivité qu'elles n'avaient pas, afin que si besoin fût, ceux-ci puissent les conseillers dans leurs actions avec un avis extérieurs et neutres. Pourtant lorsque vint la Guerre des Eternels, elles furent déçues que les simurghs ne daignent attaquer leur Ennemi voir les défendre. Le paroxysme de la frustration fut atteint lorsque l'un d'entre eux se laissa approcher par le Vagabond. Mielleux, celui-ci cru bon de se montrer sous un bon jour. Après quelques échanges seulement, il se rendit vite compte que sa flatterie et sa cajolerie n'atteindraient jamais l'animal. Dégoûté tout d'abord, il apprécia que l'enfant de ses mères répondent à ses interrogations et l'écoute comme n'importe laquelle d'entre elles. Aussi jamais aucun simurgh n'eut à craindre l'Eternel. Celui-ci, ayant acquis pour la première fois de son immortalité le respect désintéressé d'une créature, en fit ce qui se rapproche le plus d'un ami. Il alla jusqu'à ne pas chercher à le corrompre et à défendre à ses serviteurs de nuire à tout autre simurgh. Les Muses furent profondément en colère suite à cette relation troublante, aussi lorsque Janus édicta sa Sentence sur les saisons qui allait condamner à terme l'existence des simurghs, elles ne firent rien. Le Masque fut lui attristé. Surpris lui même par un tel comportement, il en resta troublé et incapable.

Drame
De mémoire d'étoile, on n'avait jamais vu sur l'Harmonde, créature qui le foule en parlant autant. De la pluie et du beau temps aux débats philosophiques, les simurghs aimaient à discourir sur tout. D'ailleurs, leurs propos, si souvent remplis de commérages, n'étaient pourtant point dénués de sens. Nombre d'éminents dirigeants et érudits cherchèrent conseils auprès de lui. Lorsqu'on se présentait à lui avec une question précise, celui-ci s'en allait dans les cieux, non pour vous ignorer mais pour récolter le souffle du vent en ces ailes, pour se laisser imprégner de la trame du destin. A son retour, la question trouvait réponse par un conte tout en parabole, que le demandeur se devait de démêler pour en comprendre le sens. La légende à propos de ses majestueux oiseaux raconte que c'est à travers une de leur histoire que l'Ardent provoqua indirectement le Feu des origines, celui qui eu raison des magnifiques terres luxuriantes qu'occupe aujourd'hui le désert keshite (cf. Le Violon de l'Automne p.106) Selon ces mêmes paroles, les simurghs se seraient tût à jamais suite à cet épilogue de leur histoire. Or soyez en sur chère Eminence, nul être n'a pu jusque là revendiquer d'avoir condamné au silence ces fieffés bavards. En vérité, les simurghs déjà rares en Harmonde, du fait de la malédiction automnale - assimilés à leurs confrères automnins dragons et chimères – ou oubliés, se sont replié sur eux-mêmes et ont trouvé interlocuteur ailleurs qu'auprès des humanoïdes.

Remerciement à Alraune pour avoir accompagnée cette révision.

Fiche
Caractéristiques :
AGI 6, FOR 18, PER 12, RES 8
INT 8, VOL 8
CHA 9, CRE 11
ART 10, EMP -, MEL 10, TIR 9
TAI 2, MV 1 (à terre)/ 10 (en volant), BD +3
PdV 39, SBG 13, SBC 19
Ténèbre : 0

Compétences :
Epreuve : Arme : bec 6, Arme : serres 8, Athlétisme 8, Vigilance 7
Maraude : Chasse : 20, Discrétion 10
Société : Baratin 6, Eloquence 9, Poèsie 10
Savoir : plusieurs à 10 et notamment des Langues
Occulte : Harmonie 10


Combat
Initiative : Bec 16, serres 17
Attaque au contact : Bec 12, serres 16
Défense au contact :
Défense à distance :

ARMES
Arme Init. Att. Déf. Dom+BD TAI
Bec -2 0 - +1(T) -
Serres -1 +2 - +2(PT) -


Note : Ecouter jusqu'au bout le conte d'un Simurgh nécessite un jet de VOL de difficulté 15. S'il est réussit, le personnage pourra essayer de démêler les fils de l'histoire pour en comprendre la réponse cachée sur un jet d'INT difficulté 25 ramené à 15 s'il est Harmoniste de la Geste ou 20 s'il n'est que poète.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Nov 2007, 19:12 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006, 16:08
Messages: 961
Cooool !

Sinon encore une question :

Citer:
Pourtant lorsque vint la Guerre des Eternels, elles furent déçues que les simurghs ne daignent attaquer leur Ennemi voir les défendre. [...]
Les Muses furent profondément en colère suite à cette relation troublante, aussi lorsque Janus édicta sa Sentence sur les saisons qui allait condamner à terme l'existence des simurghs, elles ne firent rien.


La Sentence a eu lieu avant la Guerre des Eternels me semble-t'il.

Citer:
Remerciement à Alraune pour avoir accompagnée cette révision.


Tiens, tiens. Je dois avouer que j'avais reconnu l'influence et la marque (brune) d'Alraune.

Citer:
Note : Ecouter jusqu'au bout le conte d'un Simurgh nécessite un jet de VOL de difficulté 15. S'il est réussit, le personnage pourra essayer de démêler les fils de l'histoire pour en comprendre la réponse cachée sur un jet d'INT difficulté 25 ramené à 15 s'il est Harmoniste de la Geste ou 20 s'il n'est que poète.


C'est nouveau, je crois. Et bien, je n'ai qu'une chose à dire : j'adore.

_________________
[url=http://noneneprod.com/]Nonène prod, les créations et les réflexions d'un auteur qui se professionnalise.[/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Nov 2007, 21:51 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Nonène a écrit:
La Sentence a eu lieu avant la Guerre des Eternels me semble-t'il.

Rah moi et la chronologie !
En même temps il en restait bien sur l'Harmonde à ce moment là, en plus grand nombre qu'aujourd'hui donc... ça peut se tenir non ?

Citer:
C'est nouveau, je crois. Et bien, je n'ai qu'une chose à dire : j'adore.

C'est notre bâtard à nous Alraune et moi ! ;) C'était la pleine éphervescence créative lorsqu'on a pondu l'idée conceptuelle. Merci en tout cas.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Nov 2007, 11:42 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006, 16:08
Messages: 961
Citer:
Rah moi et la chronologie !
En même temps il en restait bien sur l'Harmonde à ce moment là, en plus grand nombre qu'aujourd'hui donc... ça peut se tenir non ?


Oui, évidemment que ça peut se tenir mais il faut reformuler, tout simplement. C'est juste que les incohérences chronologiques, ça me fait tiquer. Une déformation professionnelle.

_________________
[url=http://noneneprod.com/]Nonène prod, les créations et les réflexions d'un auteur qui se professionnalise.[/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Nov 2007, 12:10 
Hors-ligne
Incarnat
Incarnat
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2005, 16:59
Messages: 532
Localisation: Metz
Nonène a écrit:
Oui, évidemment que ça peut se tenir mais il faut reformuler, tout simplement. C'est juste que les incohérences chronologiques, ça me fait tiquer. Une déformation professionnelle.

Ok je vais donc m'y coller. Quel job ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Nov 2007, 12:43 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006, 16:08
Messages: 961
Je suis historien.

_________________
[url=http://noneneprod.com/]Nonène prod, les créations et les réflexions d'un auteur qui se professionnalise.[/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Nov 2007, 20:22 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ

Inscription: 27 Sep 2005, 15:50
Messages: 733
Localisation: Lorgol
t'étais pas militaire la dernière fois Nonène ? :roll:

_________________
Que les muses éclairent votre route.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Nov 2007, 12:51 
Hors-ligne
Auteur SJ
Auteur SJ
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006, 16:08
Messages: 961
Tous les Suisses sont militaires malgré eux. Mais ils ne le sont jamais très longtemps (enfin ça reste toujours TROP longtemps)

_________________
[url=http://noneneprod.com/]Nonène prod, les créations et les réflexions d'un auteur qui se professionnalise.[/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Nov 2007, 09:13 
Hors-ligne
L'Ombre
L'Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Sep 2004, 20:34
Messages: 2378
Localisation: Agen
Axelap a écrit:
Fiche
Caractéristiques :
AGI 6, FOR 18, PER 12, RES 8
INT 8, VOL 8
CHA 9, CRE 11
ART 10, EMP -, MEL 10, TIR 9
TAI 2, MV 1 (à terre)/ 10 (en volant), BD +3
PdV 39, SBG 13, SBC 19
Ténèbre : 0

Compétences :
Epreuve : Arme : bec 6, Arme : serres 8, Athlétisme 8, Vigilance 7
Maraude : Chasse : 20, Discrétion 10
Société : Baratin 6, Eloquence 9, Poèsie 10
Savoir : plusieurs à 10 et notamment des Langues
Occulte : Harmonie 10


Combat
Initiative : Bec 16, serres 17
Attaque au contact : Bec 12, serres 16
Défense au contact :
Défense à distance :

ARMES
Arme Init. Att. Déf. Dom+BD TAI
Bec -2 0 - +1(T) -
Serres -1 +2 - +2(PT) -


Note : Ecouter jusqu'au bout le conte d'un Simurgh nécessite un jet de VOL de difficulté 15. S'il est réussit, le personnage pourra essayer de démêler les fils de l'histoire pour en comprendre la réponse cachée sur un jet d'INT difficulté 25 ramené à 15 s'il est Harmoniste de la Geste ou 20 s'il n'est que poète.


L'histoire et le reste me satisfont.. :D
Par contre, la fiche pèche un peu: tout d'abord le BD et les PdV... pas trop raccord. Dixit les règles le bd serait de 31 et les PdV d'un minimum bien supérieur à 39. Je pense qu'il serait sage d'affiner autant les carac que le BD et les PdV

_________________
T'as peur dans le noir??


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 4
 [ 52 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron