Souffre-Jour.com
https://www.souffre-jour.com/phpbb2/

Comme un air de déjà-vu
https://www.souffre-jour.com/phpbb2/viewtopic.php?f=109&t=1682
Page 1 sur 1

Auteur:  Fayn le farfadet [ 15 Fév 2012, 19:42 ]
Sujet du message:  Comme un air de déjà-vu

Qui que nous soyons nous ne créons jamais à partir de rien, certains diraient même à partir du Néant, nous ne faisons que passer au travers de notre spectre plus ou moins conscient ou inconscient l'ensemble de nos influences. Mais cela ne rend pas la création moins belle ni moins intéressante.

A la lecture des Féals, j'ai comme une impression, celle de retrouver un parallèle saisissant avec un univers bien connu ici.
Si je vous parle d'une poignée d'individus parcourant le monde, à l'étonnement de beaucoup à la vue de leurs différences et origines disparates, parce qu'ils sont parmi les rares "élus" à pouvoir percevoir la véritable nature du monde et de ce qui se passe derrière les apparences.

Si je vous dis qu'ils ont un endroit où seuls eux peuvent se rendre, un sanctuaire où ils peaufinent leurs connaissances de l'Ennemi, ce lieu étant gardé par un protecteur immatériel.

Si je vous dis enfin que la lutte qu'ils mènent semble perdue d'avance et que leurs aventures pourraient bien les mener à rejoindre leur adversaire...

Et bien alors peut être penserez vous au même jeu de rôle que moi. J'ai arrêté là une liste qui pourrait se rallonger bien plus.
J'aurais aimé savoir si les auteurs dont le chef de projet, avaient pleinement conscience de toutes ses similitudes, si c'était un choix assumé de leur part ou si l'inconscient avait pris le pas sur la pure logique.

J'abrège, le travail m'appelle:p

Fayn

Auteur:  Sombres Sentes [ 15 Fév 2012, 20:40 ]
Sujet du message:  Re: Comme un air de déjà-vu

Bonjour,

Il y a de nombreuses similitudes entre de nombreuses œuvres. Comme tu le dis, chacun crée avec ses influences.

Il y a du Agone, évidemment, dans les Féals. Parce que certains Sombres Sentes sont nés ici, sous les branches du Souffre-Jour, mais surtout parce que Mathieu. Certains auteurs ont une identité par leurs idées, par leurs envies communes, d'une œuvre à l'autre.

Heureusement, il n'y a pas que du Agone, dans les Féals. Heureusement, il y en a.

Cordialement,

Les Sombres Sentes.



PS : Et histoire de troller un peu, si l'on vous dit que Januel, c'est Atreyu Skywalker, vous voyez le parallèle ? :)

Auteur:  kherdan [ 16 Fév 2012, 09:43 ]
Sujet du message:  Re: Comme un air de déjà-vu

Citer:
PS : Et histoire de troller un peu, si l'on vous dit que Januel, c'est Atreyu Skywalker, vous voyez le parallèle ? :)


Bonjour!

Alors, perso j'ai lu les romans des féals 2 fois, je suis en train le lire votre excellente adaptation en jdr, mais je ne vois pas bien le lien entre ces chroniques, l'histoire sans fin et star wars... Ceci dit, je suis très curieux! :mrgreen:

En passant, moi aussi j'ai vu du Agone dans les Féals. J'y ai aussi vu plein d'autres choses: deadlands, cthulhu mais surtout beaucoup d'originalité et d'intention.

Pour finir, et ça n'a rien à voir ici mais: quel bel ouvrage! Sérieux, t'en as pour ton bourzouf! Et l'écran de jeu!! Encore bravo à toute l'équipe d'auteurs et l'équipe technique, c'est du bon boulot!

Auteur:  Sombres Sentes [ 16 Fév 2012, 10:41 ]
Sujet du message:  Re: Comme un air de déjà-vu

kherdan a écrit:
Je ne vois pas bien le lien entre ces chroniques, l'histoire sans fin et star wars... Ceci dit, je suis très curieux!


Allez, pour faire sourire, je donne quelques pistes.
Précision : tout ceci est une interprétation a posteriori, rien n'est intentionnel de la part de Mathieu.

- Le voyage initiatique pour lutter contre la fin du monde.
- Le Néant.
- Le maître, vieil homme qui meurt de la main de l'empire mais renait sous une forme bleue éthérée.
- Le grand méchant tout de noir ganté, moribond mais d'une puissance royale, et sa célèbre révélation au héros : "Je suis ton père".

Ce sont les trucs les plus flagrants qui nous viennent en tête et qui, lors du brainstorming / décorticage des romans, nous ont bien fait marrer.

Auteur:  kherdan [ 16 Fév 2012, 10:57 ]
Sujet du message:  Re: Comme un air de déjà-vu

Effectivement, sur le coup, je me souviens de m'être fait les réflexions que tu as énoncées! On vient tous de quelque part avec une valise plus ou moins lourde, en ayant plus ou moins le souvenir de ce qui s'y trouve...

Auteur:  Darien [ 01 Mars 2012, 00:33 ]
Sujet du message:  Re: Comme un air de déjà-vu

Ce qui me frappe surtout entre Agône et les Chroniques des féals, c'est le questionnement posé sur nous-même finalement. Peut-être est-ce du fait des rapprochements que je fait entre mes lecture et notre monde mais même dans le JdR je trouve ce questionnement apparemment de surface et pourtant plus profond qu'il n'y paraît. Le Masque, le Néant... Je n'y vois pas un rapprochement. Plutôt l'un comme extension de l'autre.

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/