Agone - Entretien avec Mathieu Gaborit
Agone - Le jeu de rôles
 
 
 
Mathieu Gaborit et Raphaël Granier de Cassagnac se succédèrent pour construire une nouvelle en épisode, introduisant les suppléments Agone. Vous pouvez lire l'intégralité de ce texte ici ! Ce questionnaire a été envoyé à Mathieu Gaborit et Raphaël Granier de Cassagnac... Leurs réponses sont indépendantes, enfin normalement...

Pour lire les réponses de Raphaël, cliquez ici.

 

Mathieu Gaborit

 

Mathieu Gaborit 


Souffre-Jour : Pourrais-tu nous présenter ces nouvelles et expliquer leur place dans Agone, le jeu de rôles dans les Royaumes crépusculaires ?

Mathieu Gaborit : Du souvenir que j'en ai (et j'ai une très mauvaise mémoire), il s'agissait avant tout de tracer un trait discret entre les romans et le JdR Pour ma part, l'enjeu était de pouvoir développer des idées sans forcément leur donner un caractère formel et rôlistique. Mon vieux cheval de bataille : laisser au lecteur le soin de s'immiscer dans le texte, de s'en emparer et de créer à son tour sur les images que ces nouvelles pouvaient générer. .



Souffre-Jour : Comment t'es tu retrouvé chargé d'écrire ces textes ?

Mathieu Gaborit : Du fait même que j'avais écris les Crépusculaires, on peut dire que j'ai été pistonné ;)


 
Souffre-Jour : Comment s'est déroulé le passage de flambeau avec Raphaël ?

Mathieu Gaborit : Les circonstances ont fait que je voulais mettre de la distance entre le JdR et moi à l'époque. Raphaël, lui, était à l'aise dans Agone. Je connaissais son talent d'auteur, donc j'ai cédé les rênes en confiance. Il faut dire aussi que le sieur Raphaël a ses délicatesses. Il m'a toujours invité à jeter un regard sur les grand axes donnés à l'histoire et à lui faire part de mes critiques s'il y en avait.


 
Souffre-Jour : Avec le recul, que t'inspire ce travail ?

Mathieu Gaborit : Je crois que c'était une bonne chose d'avoir un préambule sous forme de nouvelle pour chaque supplément. L'univers d'Agone n'a jamais renié ses origines : c'était un JdR tiré d'un bouquin. La nouvelle n'est pas arrogante. Elle embarque le lecteur/joueur pour un moment court et intense. Un moyen de plonger dans l'univers comme on mettrait le pied dans un bain chaud pour s'habituer à la température ;)


 
Souffre-Jour : As-tu eu un retour de la part des lecteurs ? Quelles ont été leurs réactions ?

Mathieu Gaborit : Aucun retour. Je n'ai pas la moindre idée de l'accueil donné à ces nouvelles !

 

Souffre-Jour : Et la question qui n'en es pas une, une tribune libre, pour nous expliquer ce que tu veux, même au sujet de l'astrologie chinoise... tu as la place que tu veux.

Mathieu Gaborit : C'est l'occasion de tirer mon chapeau à ce grand échalas qui a développé " son " Agone et donné sa voix à l'univers. Merci Raphaël. 

 
 ---

Vous désirez réagir, vous avez des remarques, des critiques, ou bien peut-être avez-vous tout simplement envie de discuter avec d'autres lecteurs, voire avec Mathieu Gaborit lui-même ? N'hésitez pas, passez sur le forum !

 

 
fee-noire.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite