Aux frontières de Sienne
Index de l'article
Aux frontières de Sienne
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
 
 
 
 
 
 

Le coeur battant, Lozio courait dans les caves désertées par les sorciers dont la présence était requise auprès du chambellan. Mis en retard par la pagaille qui régnait sur les routes du duché en raison des nombreux curieux qui affluaient des frontières voisines, le sorcier tentait de rattraper le temps perdu. Il avait laissé son cheval ruisselant de sueur dans la cour avant de s'engouffrer dans le donjon où un escalier en colimaçon communiquait avec le dédale.

Pour s'aventurer à l'intérieur, il fallait être familier des couloirs sombres et étroits qui desservaient l'ensemble des caves. Lozio aurait pu progresser les yeux fermés mais la peur et l'espoir qui écartelaient son coeur troublaient son jugement. L'esprit accaparé par le visage de Soé, il commettait des erreurs et s'égarait dans des pièces où nul autre qu'un sorcier n'avait le droit d'entrer. A plusieurs reprises, il dut s'appuyer contre un mur pour reprendre son souffle avant de repartir, la torche haute et les mollets douloureux.

Enfin, la porte qu'il cherchait apparut au détour d'un couloir. D'un coup d'épaule rageur, il l'enfonça et pénétra à l'intérieur d'une chambre qui, jadis, avait appartenu à son père. Victime de la renaissance impromptue d'un phénix dont il était chargé de disperser les cendres, l'homme était mort cinq ans plus tôt en laissant à son fils un seul et unique objet, un cadeau que Lozio pouvait aujourd'hui mettre à profit pour étendre les frontières de Galidea jusqu'au ruisseau dont Soé, par nature, était prisonnière.

Il reprit son souffle et s'approcha d'un coffre qu'il tira afin de dégager un pan de mur. Puis, de la paume, il fit pression sur une pierre qui bascula et révéla une cache étroite. Il plongea les mains à l'intérieur et retira lentement le cadeau de son père, un coffret en argent marqué du sceau des peuples des montagnes du nord. A l'intérieur, le souffle rauque d'un Zéphir entretenait un froid bien plus mordant que les neiges qui avaient présidé à sa naissance.

Le sorcier souleva le coffret, le glissa dans une besace qu'il portait au côté et reprit le chemin de la surface.

 
geant.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite