Petite histoire des Saisons
 

        Les Dames des saisons naquirent toutes au même endroit, dans la forêt d’Ebène. Toutes sortirent du même lieu, le Primarbre, un arbre mythique et colossal de cette forêt, créé par les Muses, dont les racines couraient sous toute la surface de l’Harmonde pour donner vie à la nature.
L’histoire des saisonins reste très marquée par une guerre s’étant déroulée des millénaires avant l’ère actuelle, mais néanmoins restée dans la mémoire collective comme étant l’une des plus violentes que connut l’Harmonde : la guerre des Décans. L’objet de cette guerre était de décider quelle saison règnerait sur l’Harmonde pour toujours. Les trois autres seraient bannies sur une île alors appelée « l’archipel des perdants », créée par les Muses pour l’occasion. Pour livrer bataille, les Dames choisirent des rois pour mener les saisonins au combat. Si un roi tombait, sa saison serait déclarée perdante.

-    Le monarque des jonquilles, créé par les lutins au grand dam des satyres, fut le roi du Printemps.
-    Laeghon fut le roi de l’Hiver. On pense qu’il fut créé par les nains, mais les légendes restent troubles sur ce point. Quelques rares septiques doutent même qu’il fut le vrai roi de l’Hiver.
-    L’invisible couronne fut le roi de l’Automne, créé par la Dame. Très peu de choses sont connues à son sujet.
-    L’identité du roi de l’Eté reste encore aujourd’hui incertaine et diffère selon les points de vue. Certains géants affirment qu’il s’agissait de Womgom, le plus puissant d’entre eux, alors que d’autres déclarent qu’il n’y eut pas de roi et que la Dame de l’été combattit aux côtés de ses troupes malgré les règles établies. Certains minotaures affirment qu’il se serait agi de la Bête, le gardien suprême des Abysses, également considéré comme leur père. Les ogres, enfin, s’en moquent ou se tournent vers Diurne pour répondre. Nul ne connaît aujourd’hui la vérité.

Janus valida la décision de la guerre par une Sentence, se posa en arbitre et l’affrontement débuta.
 
 

La conclusion de la guerre des Décans se noua lors de la célèbre bataille du bois d’Ebène. Toutes les saisons revendiquaient le Primarbre comme héritage légitime. Il était alors aux mains du Printemps. L’Hiver et l’Eté unirent temporairement leurs forces pour venir à bout des Printaniers. Parmi ces derniers, un lutin nommé Farfa le vert proposa de se servir d’armes de feu et de fer pour répondre à celles qu’allaient leur opposer leurs assaillants. L’idée, contraire aux principes du Printemps, fut aussitôt rejetée : les décans verts ne se battraient qu’avec leurs propres armes, l’aide des syldes (des hommes-arbres) et des créatures végétales.
Voyant l’avancée des troupes de l’Eté dans les rangs du Printemps, Farfa désobéit cependant et ordonna à ses lutins de sortir les armes interdites qu’ils avaient préparées. La légende prétend qu’à la vue du feu, les syldes se retournèrent contre leurs propres rangs, ce qui permit à Womgom, le plus grand des géants, d’atteindre le Primarbre. Emporté par la rage, il abattit sa hache immense sur le tronc. Le Primarbre se renversa, entraînant dans sa chute ses racines qui jaillirent de la terre sur des centaines de kilomètres. Les eaux de la mer s’engouffrèrent dans les failles, emportant les armées présentes et noyant la forêt sous les flots. Cet endroit est aujourd’hui nommé le golfe d’Ebène.
 
 

Les saisons du Printemps, de l’Hiver et de l’Eté ressortirent très affaiblies de cette catastrophe. C’est cette occasion que choisit l’Automne pour lancer son attaque. L’invisible couronne avait entre temps pénétré les sociétés humaines qui grandissaient, loin du conflit. Ses morganes à l’apparence tellement similaire à celle des humains (si ce n’est leur exceptionnelle beauté) et ses drakoniens pouvant changer de forme étaient parfaits pour remplacer les principaux généraux des plus grandes armées humaines… C’est ainsi que l’Automne retourna les troupes humaines infiltrées sur les saisons en déroute.
 
 

Alors les Dames se plaignirent à Janus et accusèrent l’Automne de tricherie : la guerre des Décans ne devait être livrée qu’entre saisonins. Face à l’ampleur des dégâts que venait de subir l’œuvre des Muses (l’Harmonde), Janus déclara la fin de la guerre et désigna l’Automne comme perdante. Le pacte des saisons fut scellé : chaque Dame reignerait sur son propre décan à des endrois précis de l'Harmonde. Ce n'est que plus tard que naquit l'alternance temporelle des saisons (cf. Histoire de l'Harmonde ). La plupart des Automnins quittèrent l’Harmonde et se rendirent sur l’archipel des perdants qui devint l’île de l’Automne. Mais une minorité rejeta le verdict de Janus et resta sur l’Harmonde. C’est depuis que l’Automne est une saison traquée par les autres décans, considérée comme maudite et porteuse de malheurs.
 
 

La guerre des Décans laissa les saisons exsangues et les derniers saisonins se retirèrent en des lieux secrets appelés les écrins. Des millénaires s’écoulèrent, les décans devinrent une rareté, laissant le devant de la scène aux sociétés humaines en plein développement… jusqu’au jour où leur destin se retrouva lié aux dernières Flammes d’Inspirés.
Cette partie de l’histoire est traitée dans le chapitre « Histoire de l’Harmonde ».
 
 
 

 
danse-des-cordes-thumb.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite