Urguemand
 
Urguemand Capitale : Lorgol
Monnaie : le sou (= 1 pièce d’or)
 
 
Avec la Janrénie et la Province liturgique, l’Urguemand faisait autrefois partie du célèbre empire d’Armgarde qui se scinda pour donner naissance à ces trois royaumes.
 
 
 
C’est aujourd’hui un pays fondé sur un système féodal reposant sur des lois saliques. Le pays se divise en dix-sept baronnies gouvernées par une noblesse d’arme : les Barons. Ceux-ci se transmettent la charge de leur baronnie de père en fils et sont tous représentés par l’un d’entre eux, élu par le Conseil des Barons à vie : le Premier baron, qui se trouve être depuis cinquante ans Agone de Rocheronde.
 
 

Les Urguemands sont fiers de leur royaume et prêts à se battre pour lui. Les chevaliers le défendent à tout prix en échange de l’administration de petites parcelles dans les baronnies. La noblesse et la bourgeoisie sont pour la plupart lettrées, alors que dans la paysannerie analphabète constituant la majorité de la population, les hommes et les femmes n’ont aucun autre droit que celui de travailler pour la subsistance du royaume. Le Cryptogramme magicien est bien installé dans le pays et prospère depuis l’élection d’Agone de Rocheronde.
 
 

L’Urguemand vit sous un climat tempéré et jouit d’un relief varié : falaises à flanc de mer, collines, montagnes… De nombreuses forêts sont à signaler, ainsi qu’une région marécageuse et sordide, au nord. Le royaume est en partie en « reconstruction » depuis cinquante ans, suite à la guerre qu’il remporta pour contrer l’invasion par la Janrénie. Depuis, les deux royaumes sont de nouveau en paix.
 
 

La richesse historique de l’Urguemand réside principalement dans ses cités, où l’on trouve beaucoup de vestiges d’un temps antique. A titre d’exemple, on peut citer le célèbre quartier des Milles tours de Lorgol dont les résidents sont à l’origine de bien des rumeurs et dont les bâtiments légendaires s’auréolent de mystère dès que tombe la nuit. C’est également au centre de ce quartier, dont la présence d’Eclat attire les danseurs, qu’Agone de Rocheronde planta le dernier Souffre-jour.
 
farfadet.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite