Géants

 

La légende raconte que les géants naquirent d’une prise de conscience de la Dame de l’Eté. En constatant que les ogres ravageaient par leurs guerres la beauté de l’Harmonde et que les minotaures grandissaient aux Abysses où la violence faisait loi, elle donna vie aux géants en les faisant jaillir d’une roche qu’elle fit éclater sous son étreinte. Elle leur donna alors pour mission de devenir les bergers de l’Harmonde et de le préserver de la destruction. Pour cela, elle leur offrit la force d’imposer le respect et une vie deux fois plus longue qu’un ogre, pour réfléchir. Mais, durant la guerre des Décans, le plus grand d’entre eux fut emporté par l’ivresse de la guerre et, avec l’aide de ses pairs, abattit le Primarbre . Womgom était son nom et son regret fut éternel. Face au désastre et dernier survivant de la bataille du bois d’Ebène, il jura qu’aucun géant ne participerait plus à une guerre qui mettrait en péril l’équilibre de l’Harmonde, et enjoignit les décans de l’Eté d’arrêter les combats. Les géants lui attribuent volontier la fin de la guerre des Décans.

 

Depuis, dans leur immense culpabilité, les géants se vouent de nouveau à protéger la nature et se tiennent souvent loin des sociétés des « Petites gens », conscients de leur pouvoir destructeur. Regroupés en familles de quelques membres ou solitaires, ils surveillent l’Harmonde et le protègent selon ce qu’ils considèrent être juste, contre les ennemis qu’ils se désignent. Ils nomment cette éthique le Serment harmonique. Ceux d’entre eux qui s’en écartent et qui poursuivent la voie de Womgom sont impitoyablement traqués par leurs frères.

 

Un géant prend son temps. Il considère longtemps la conséquence de ses actions sur l’Harmonde avant de prendre une décision. Quand son choix est fait, il est difficile de le remettre en question. S’il préfère les environnements sauvages, il existe quelques rares géants citadins, comme dans une cité nommée Abyme où l’un d’eux sert de taxi pour traverser une place aux dimensions titanesques. En pleine nature, on le rencontre souvent accompagné d’animaux.

 

En plus de leur don empathique pour dialoguer avec l’Harmonde par le biais de méditations , les géants possèdent des compétences qui les favorisent quand ils se trouvent dans leur milieu naturel. Une technique de combat, la béliade, leur permettant de prendre d’assaut des bâtiments, leur est également réservée.

 

Le géant est un personnage difficile à jouer, de par sa taille (en moyenne 4m50) qui pose toute de suite un problème lors des excursions souterraines ou quand il s’agit d’emprunter un couloir… Sans compter que beaucoup de villes interdisent leur approche, de peur des dommages qu’ils pourraient causer simplement en trébuchant. Le joueur devra alors faire preuve d’imagination et d’astuce pour s’adapter à de telles situations. Certains sorts d’emprise éclipsiste, de réduction, peuvent s’avérer par exemple très utiles, bien qu’ils ne soient que temporaires…
 

 

-Lire la suite-

-Revenir à l'article "Les saisonins"- 

 
satyre.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite