Les Abysses
 
Les Abysses (appelées aussi « non-royaume » ou « terres du prisme ») sont l’endroit où vivent les démons et où l’Ombre fut enfermée par Janus, il y a fort longtemps. C’est une sorte de « sous-monde » prétendu se trouver dans les profondeurs de l’Harmonde, sans rapport avec les abîmes sous-marins appelés, dans Agone, noxymores (cf. Souffre-jour n°2). Dans les Abysses, les démons s’organisent en une caricature de société de la surface, qu’ils tentent maladroitement de reproduire avec des résultats pour le moins grotesques.
Le seul moyen, toléré par Janus, pour un démon de rejoindre la surface, est par le biais de la conjuration (cf. le chapitre « La magie  »). Cependant, nombre de démons tentent régulièrement de fuir pour rejoindre l’Harmonde, bien plus enviable que leur environnement lugubre. Pour les en empêcher et maintenir le commerce immense que représente la conjuration avec les mortels de la surface, les Abysses sont gardées par les Gardiens, d’immenses minotaures bien plus grands que ceux que l’on trouve en surface. Les Gardiens sont dirigés par une créature nommée la Bête, dont le rôle principal est de veiller à l’ordre dans le non-royaume. Il est dit que les profondeurs les plus enfouies des Abysses abritent la mer de Ténèbre, d’où naissent spontanément les démons en fonction de ses marées et des remous qui agitent l’Ombre.
 
 
Les Abysses ne sont pas habitées que par les démons. Une grande population de saisonins ayant prêté allégeance à l’Ombre est également présente. Ce sont les Décans de la nuit. Les plus nombreux d’entre eux sont les Gardiens (version abyssale des minotaures), les nains de la nuit (version abyssale des nains), les succubes (version abyssale des méduses) et les incubes (version abyssale des Satyres). Leur coexistence avec les démons repose sur un équilibre fragile.
 
 
Les Abysses sont gouvernées par les Hauts Diables, sur lesquels la Bête a toute autorité. Leurs complots incessants et millénaires dépassent de loin l’entendement des mortels et la traîtrise est le lot quotidien de leurs relations. Il existe autant de Hauts Diables qu’il existe de formes de peur sur l’Harmonde.


. Pour connaître les noms interdits des plus célèbres Hauts diables, c'est par ici.



Pour plus de précisions sur les Abysses, leur fonctionnement, leurs intrigues et leur population, nous vous conseillons vivement de vous procurer le Souffre-jour n°3, qui traite de ce sujet.
 
 
 
 
farfhumaine.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite